Catégories
construction

Shou sugi ban. ???

Article 5
Shou sugi ban
???

Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
I

Histoire
La pratique traditionnelle japonaise du Shou Sugi Ban remonte au XVIIIe siècle. Le processus consiste à carboniser le bois afin d’obtenir une esthétique améliorée et prolonger la vie du bois, le rendant résistant au feu, aux infestations et à la moisissure. Le bois carbonisé était souvent présent sur les façades des maisons rurales japonaises, qui étaient utilisées pour stocker des objets de valeur nécessitant une protection.

Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
II

Texture
Le Shou Sugi Ban est une technique minutieusement complexe mais les résultats laissés ajoutent au bois des couches d’intérêt en lui donnant une belle peau patinée sombre et distinctive, comme si la nature s’exprimait de la manière la plus captivante.

Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
III

Aujourd’hui
Au XXe siècle, le Shou Sugi Ban a perdu en popularité en raison de l’émergence du plastique et de la pénurie de bois. C’est dans les années 2000 que les architectes et les designers d’Europe, d’Amérique du Nord et du Japon ont relancé la technique. Les caractéristiques intéressantes produites sont à nouveau utilisées pour le revêtement extérieur et intérieur de projets dans le monde entier.

Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
IV

Processus
Le processus de Shou sugi ban consiste à carboniser le bois, à le refroidir, à le nettoyer par brossage et lavage puis à le finir avec de l’huile.
La surface du bois peut prendre un aspect craquelé ou une apparence de peau d’alligator selon l’espèce de bois et l’intensité de la brûlure.

Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
V

bois
Les traditionalistes affirment que le Shou sugi ban n’est pas une technique de polissage appliquée à n’importe quel bois. Ils utilisent exclusivement du cèdre du Japon car lui seul peut supporter la chaleur d’une carbonisation profonde nécessaire afin d’obtenir les effets recherchés.
Malgré cela, beaucoup prétendent, aujourd’hui, que l’accoya, le mélèze, le frêne et le chêne bénéficient également de ses qualités et offrent un aspect intéressant.

Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
VI

Caractère
Pour un créateur il est particulièrement attrayant, car il peut aider à communiquer l’authenticité.
Bien que la technique de Shou Sugi Ban soit ancienne, la teinte ébène du bois carbonisée a une prestance indéniable et peut s’accorder avec les intérieurs les plus modernes. Le Shou sugi ban est à la fois une technique artisanale et de rendu authentique.

Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
VII
Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
VIII
Shou sugi ban technique japonaise moderne design bois brûlé
IX

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. shousugiban.com
II. theyearofmud.com
III. shop.bridgersteel.com
IV. North Vat par Rodi? Davidson Architects
V. maderea.es
VI. oliviagregory.com
VII. woodworksbytedtodd.com
VIII. inconnu
IX. inconnu

Une réponse sur « Shou sugi ban. ??? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *