Femmes architectes II

Article 19
FEMmes architectes II

Femmes architectes

Femmes architectes – Aujourd’hui, si elles représentent 40 % des diplômées des écoles d’architecture d’Europe, elles ne sont encore que très peu à diriger leur agence. Certaines ont tout de même marqué l’histoire.

FEMMES ARCHITECTES maquette
I

Femmes architectes – Charlotte Perriand 1903-1999

Elle fait partie de l’élite culturelle. Depuis le début du XXe siècle, elle a promu le renouvellement des valeurs esthétiques et développé une sensibilité moderne inspirée par la vie quotidienne.

FEMMES ARCHITECTES Charlotte Perriand
II

LOgements Sociaux

Elle décide de rompre avec l’académisme architectural, et d’adopter des théories prenant en compte les matériaux, la fonctionnalité, les loisirs et le bien-être.
Elle se consacre ainsi au logements sociaux. Dans un contexte d’entre-deux-guerres, la question fut une urgence et une nécessité.

FEMMES ARCHITECTES charlotte perriand corbusier
III

Designer pour le plus grand nombre

Jusqu’au bout, elle demeurera curieuse, enthousiaste, motivée et résolument tournées vers l’avenir. Tabula rasa n’étant pas une option, elle intégrera le passé dans le présent et en maintiendra en permanence un lien entre tradition et modernité.
Elle aura toujours cette obsession de construire non pas à partir de façade mais à partir du mouvement et du corps. Le mobilier était le point de départ et assurer toute la pertinence spatiale des lieux.

FEMMES ARCHITECTES charlotte
IV

Femmes architectes – Lina Bo Bardi 1914-1992

Lina Bo Bardi est en quelque sorte la Charlotte Perriand d’Amérique latine.
Architecte, designer, scénographe, illustratrice, monteuse… Si elle a eu une carrière très riche, elle a longtemps été ignorée par la critique et a été peu connue. Tout comme la Française, elle a abandonné le modernisme froid au profit d’un langage formel, organique et chaleureux.

FEMMES ARCHITECTES lina bo bardi
V

IDéOLOGIE

Lina Bo Bardi travaille dans un cadre idéologique qui se base sur la réflexion du lieu, les relations humaines, la formation communautaire, les formes de convivialité et de solidarité. Elle s’inscrit donc dans une constellation de penseurs, d’artistes, d’architectes et de designers qui ont remis en question la modernité.

FEMMES ARCHITECTES glass house
VI

Théorie

Elle associa au rationalisme, la plasticité de l’art vernaculaire traditionnel sud-américain. Elle privilégia une architecture de la spontanéité : l’être humain, le quotidien et la vie est au centre des réflexions.  
Elle utilisa le terme de substances au lieu de matériaux pour décrire ses projets. Ces substances sont l’air, la lumière, la nature et l’art.
Comptant parmi les femmes architectes ayant le plus construit au XXe siècle, Elle revient aujourd’hui sur le devant de la scène par l’intermédiaire de son mobilier.

Lina bo bardi mobilier
VII

Femmes architectes – Anette Gigon 1959

Une architecte suisse – Annette Gigon est diplômée de l’ETH Zurich en 1984. En 1989, elle et Mike Guyer fondent Gigon / Guyer Architectes à Zurich. Leur entreprise a rapidement attiré l’attention internationale. Au cours des dix dernières années, en Suisse et à l’étranger, ils ont été le cerveau d’une impressionnante série de bâtiments. Ils couvrent une large gamme en matière de taille, de fonction et de prestige.

Anette gigon
VIII

Gigon / Guyer

Ce dont on pourrait témoigner ici, c’est de l’attitude des architectes envers l’architecture qui domine leurs œuvres : lecture du lieu, traduction de cette lecture en matériaux et en volumes, et création d’un espace offrant des possibilités de découverte.
Pour eux, l’architecture est, « un matériau qui a été intelligemment assemblé et construit afin de créer des espaces durables et beaux ».

gigon guyer Lagerstrasse
IX

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. epfl
II. cassina
III. edenlarevue
IV. artmajeur
V. archdaily
VI.archdaily
VII. thefoodhub
VIII. mchmaster
IX. divisare


Suivez nous sur instagram.
ou

Gratte-ciel suisse

Article 18
gratte-ciel Suisse

Gratte-ciel suisse – Construire en hauteur a toujours été un thème délicat en Suisse, pays qui préfère ne pas obstruer ses paysages. Cependant les choses évoluent et de nombreuses villes voient leur physionomie se modifier.

I

1930

C’est en 1930 que la Suisse voit ses premières tours apparaitre. Le Bel Air Métropole (1932), le premier vrai ‘’gratte-ciel  » suisse impressionnait du haut de ses 70 mètres.

II

Logements sociaux

Dans les années 1960, ces tours sont devenus de plus en plus populaires. Le Lochergut ou les tours de Hardau à Zurich, le Tscharnergut à Berne où le grand quartier de la «Cité du Lignon» à Vernier, dans la banlieue genevoise, sont apparus comme une nouvelle forme de construction de logements sociaux.

III

En périphérie

Ces nouveaux bâtiments n’étaient pas très populaires. Ils étaient construits uniquement loin des centres, dans des quartiers dit ‘sensibles’ et ont donc été associés à un sentiment ‘négatif’.

IV

1990

C’est alors que les choses ont évolué. Le besoin d’espace devient plus important; il était alors nécessaire de densifier. Les tours se sont imposés comme la solution afin d’exploiter le territoire de manière optimale. Elles ont gagné en popularité et ont bénéficié d’emplacements privilégiés.

V

La plus haute tour suisse

C’est alors qu’un bras de fer a commencé entre Bâle et Zürich.
Bâle inaugure en 2003 la Messeturm de 105m, la plus haute tour de l’époque.
C’est aujourd’hui le troisième plus haut bâtiment de Suisse.

VI

Prime Tower

Zürich répondra quelques années plus tard en 2011 avec la Prime Tower de 126m.
Cette tour de bureaux, en plein centre du quartier de Hardbrücke, impressionne par sa forme et ses couleurs. Deux rectangles s’imbriquant l’un dans l’autre en modifiant le profil selon la perspective.

VII

LA Roche Tower

En 2015, Bâle reprendra la tête avec la Roche Tower, le siège de l’entreprise pharmaceutique helvétique. Avec ses 178m et ses 41 étages, c’est actuellement la plus haute tour de Suisse.

Le projet n’est pas encore terminé : la Roche tower devrait être rejointe par une tour similaire, encore plus haute (205m).

VIII

LE FUTUR

Tandis que les uns les considèrent comme une forme de construction moderne, les autres critiquent le fait que nombre de ces immeubles sont souvent des objets destinés à impressionner et un non-sens urbanistique. La Suisse reste toutefois très prudente quant à construire en hauteur et c’est avec précaution que tout projet voit le jour. Nous sommes encore très loin des métropoles américaines.

IX

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. unsplash
II. Ricardo
III. das-geneve.com
IV. handelszeitung
V. projets.batidoc
VI.homegate
VII. unsplash
VIII. basel.com
IX. tdg.ch


Suivez nous sur instagram.
ou

Architecture souterraine

Article 17
Architecture souterraine

Trop dense

Architecture souterraine – La réalité souterraine se déplace dans le champ de tension entre le désir, la réalité et la nécessité. Pour certains bâtiments, le sous-sol est choisi pour des raisons pragmatiques afin de créer des espaces supplémentaires – par exemple pour les parkings ou pour tous les stocks alimentaires des grands magasins. D’autres structures sont nécessairement situées sous le sol car elles y sont plus protégées ou plus discrètes. Cela s’applique aux salles de religion ou de recherche ainsi qu’aux bunkers du Conseil fédéral.

ARCHITECTURE SOUTERRAINE projet etudiant
I

Architecture souterraine
Un potentiel

La culture underground, en revanche, conquiert les espaces vides comme des lieux utopiques, où la liberté semble sans limite. Le potentiel des espaces inutilisés sous le plancher a été reconnu non seulement par les clubs, les cinémas et les théâtres, mais aussi par les opérateurs culturels ou de stockage de données. Le facteur essentiel de ces conversions est le temps. Car le sous-sol, toujours extrêmement solide, dure généralement plus longtemps que la surface.

ARCHITECTURE SOUTERRAINE honei anas
II

Architecture souterraine
Une réalité proche

Zurich a trouvé la solution la plus coûteuse et la plus radicale :  » l’archéologie inversée « . Garages de stationnements, centres commerciaux, autoroutes, tunnels, canaux, grands magasins, tout ce que vous ne voulez pas voir est enterré sous le centre-ville ; une solution coûteuse qui maintient élégamment le paysage historique.

ARCHITECTURE SOUTERRAINE hb zurich
III

New York – Lowline

Une station de métro désaffectée sous Manhattan est le théâtre d’un concept impressionnant. Depuis 1948, sa zone souterraine de trois blocs n’est plus utilisée. Les architectes James Ramsey et Dan Barasch prévoient d’y aménager un parc réellement inondé de soleil. Des collecteurs de lumière capteront la lumière du soleil et la guideront via un câble à fibres optiques dans les salles de 6 mètres de haut. Cependant, le financement des coûts de réalisation estimés à 80 millions de dollars n’a pas encore été clarifié.

ARCHITECTURE SOUTERRAINE low line
IV

Mexico – La vie à 3 000 mètres de profondeur

Ce projet par BNKR Arcquitectura est l’antagoniste du paysage urbain historique de la ville de Mexico où ce dernier est condamné et où la préservation de l’environnement bâti est l’ambition primordiale. Il préserve la présence iconique de la place de la ville et la hiérarchie existante des bâtiments qui l’entourent.

mexico ARCHITECTURE SOUTERRAINE
V

Architecture souterraine
En suisse

Les Romands sont très réticents quant à construire en hauteur. Après votation, beaucoup de projet ont due être abandonnée comme la tour de 60 mètre du quartier de Bussigny ou la tour Taoua, 87 mètres censée dynamiser le quartier de Beaulieu à Lausanne. Construire en sous-sol parait être la solution pour de nombreux géologues et experts.

Architecture tour traoua
VI

EN SUISSE II

Couloirs et gares souterrains, tunnels ferroviaires et routiers, caves et garages souterrains : sans le savoir, la moitié de la vie se déroule sous terre. Aujourd’hui déjà, nous nous déplaçons dans des zones sans lumière du jour, sans la percevoir consciemment. Des centres commerciaux, des studios de fitness, des installations de production et bien plus encore.

tunel
VII

Les escaliers roulants mènent au métro, ici à la gare de Stadelhofen.

stadelhofen bahnhof
VIII

LE FUTUR

Une ville totalement enterrée n’est pas du tout ce qui nous attend; ce serait bien trop coûteux. L’homme a besoin de respirer à l’air libre et de voir le jour. On est encore loin du mythe. Il faudrait tout de même aujourd’hui utiliser bien plus intelligemment les ressources que le sous-sol nous offre.

ibruch zumikom
IX

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. issuu
II. photo honei
III. espazium
IV. smartgrowth
V. bunkerarquitectura
VI.rts
VII. srf
VIII. srf
IX. srf


Suivez nous sur instagram.
ou

Rideaux

Article 16
Rideaux

Bible

L’origine des rideaux reste très floue, pourtant déjà dans le Nouveau Testament, il est fait allusion d’un voile utilisé pour séparer le Sanctuaire.

Chez les hébreux, dans les temples, un vaste rideau masquait la statue de la divinité.
visible/invisible.

I

GRECS ET ROMAINS

Les Grecs et les Romains faisaient jouer un rôle important aux rideaux dans l’aménagement des intérieurs. Les baies sans portes entre chaque pièce étaient simplement fermées de rideaux flottants.

II

Louis XIII

Les rideaux et les tentures se font plus lourds avec le style Louis XIII. Longtemps, réservé à la noblesse. Pour orner ces pans de tissus, ils faisaient alors appel à des passementiers. Au XVIe siècle, c’est le plein essor de cet art de tisser des ornements avec des fils, en France. Le rideau prend une vraie fonction décorative.

III

Rideau de lit

Lit à baldaquin. Il a à l’origine un rôle plus utilitaire que décoratif : les courtines, rideaux qui peuvent clore complètement le lit sont utilisées par les seigneurs et les nobles dans l’Europe médiévale pour conserver la chaleur et préserver l’intimité car leurs serviteurs dorment souvent dans la même pièce.

IV

Théâtre

Le rideau de velours rouge, indispensable accessoire du théâtre encore aujourd’hui. Destinée à séparer la scène de la salle mais également à cacher les coulisses et les changements de décor, cette lourde tenture fait partie intégrante du spectacle, notamment lorsqu’elle est levée après le rituel des trois coups, frappés sur le plancher avec un bâton par le brigadier.

V

Ludwig Mies van der rohe

Les rideaux créent de nouveaux effets spatiaux : en tant qu’élément souple et fluide, ils forment un antipode à la stricte modularité et aux matériaux durs et statiques tels que l’acier, le verre et la pierre dans la salle d’exposition et sur le sol de la collection. Grâce à la transparence du tissu, la relation visuelle entre l’intérieur et l’extérieur, qui est si important pour Mies, reste intacte même lorsque les rideaux sont tirés.

VI

Quelques exemples contemporains

VII
VIII
IX

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. signedestemps
II. tiqets
III. barbaresq
IV. wikimedia
V. lyceevandongen
VI. johnroeluna
VII. pinterest
VIII. pinterest
IX. interiordesign


Suivez nous sur instagram.
ou

Architectes suisses

Article 15
architectes suisses

Malgré sa taille, la Suisse a donné naissance à un nombre impressionnant d’architectes de renommée mondiale, qui ont érigé leurs ouvrages aussi bien en Suisse qu’à l’étranger.La Suisse semble un terreau fertile de l’architecture.

Architectes suisses musée
I

Le Corbusier

Charles-Édouard Jeanneret-Gris (1887-1965), plus connu sous le nom de Le Corbusier, est l’un des architectes les plus influents du XXe siècle. Mais ses idées ne sont pas seulement accueillies positivement par les larges masses mais suscitent de nombreuses controverses. Certains de ces concepts sont encore critiqués aujourd’hui.

« Une maison est une machine à vivre. »

Graveur de formation, il ne se contentait pas de construire des maisons. Sa vision était plutôt de construire des villes entières conçues pour une société moderne.

Architectes suisses le corbusier
II

Mario Botta

Mario Botta, né à Mendrisio en 1943, a terminé ses études d’architecture à Venise. Il a conçu sa première maison pour ses proches à l’âge de 16 ans. À l’âge de 27 ans, il a fondé son propre bureau d’architecture et s’est fait un nom international avec de nombreux bâtiments.

« Mes bâtiments, dans leur forme compacte, répondent probablement au besoin humain de sécurité, un sentiment qui est une fois de plus l’une des exigences les plus importantes pour l’architecture dans le monde actuel, où la vie quotidienne devient de plus en plus difficile ».

Il est considéré comme le créateur de l’architecture du « nouveau Tessin », réuni principalement nature, brique et béton. Elle se caractérise par des formes géométriques claires et des lignes ininterrompues. La plupart de ses bâtiments sont situés au Tessin, bien qu’il ait également été actif en dehors de la Suisse. Sur le plan international, il a par exemple dessiné le Museum of Modern Art de San Francisco ou la City and State Library de Dortmund.

Architectes suisses Mario botta
III

Bernard Tschumi

Bernard Tschumi est né à Lausanne en 1944. Son père était l’architecte Jean Tschumi, qui avait entre autres dessiné le bâtiment principal de Nestle à Vevey. Bernard Tschumi a étudié l’architecture à l’ETH de Zurich. Sa percée a eu lieu en 1983, lorsqu’il a remporté le concours international du Parc de la Villette à Paris. Sa conception a été achevée en 1995.

« La lumière est un matériau pour les architectes ».

Bernard TschumiSon style est attribué au déconstructivisme. Ce style architectural ne veut pas seulement être fonctionnel ou embellissant, mais aussi représenter le processus de création de l’espace. Les symétries et les régularités sont délibérément évitées. Au lieu de cela, les bâtiments sont divisés en parties qui se représentent elles-mêmes et qui ne fonctionneraient pas seulement comme un tout.

Architectes suisses Bernard Tschumi
IV

Roger Diener

Roger Diener est né à Bâle en 1950. Après avoir étudié l’architecture à l’EPF de Zurich et de Lausanne, il a commencé à travailler dans le bureau de son père en 1976 et l’a repris quatre ans plus tard. En 1999, avec Jacques Herzog, Pierre de Meuron et Marcel Meili, il a fondé le Studio Bâle, qui fait partie de l’ETH Zurich.

« Une maison ne doit pas rendre son quartier petit, mais doit le faire résonner. »

En 2011, il a reçu la médaille Heinrich Tessenow. En Suisse, il a construit, entre autres, le Centre PasqArt à Bienne et la Tour Mobimo à Zurich. Sur le plan international, il a conçu les extensions de la galerie nationale d’art de Rome et de l’ambassade de Suisse à Berlin, par exemple.

Roger Diener
V

Jacques Herzog et Pierre de Meuron

Les architectes Jacques Herzog et Pierre de Meuron sont devenus mondialement célèbres lors de la construction du « nid d’oiseau » à Pékin. Leur bureau d’architecture « Herzog & de Meuron » est à l’origine de nombreux bâtiments célèbres.

« L’analyse, le regard attentif, est la partie la plus importante du travail avant la création d’un design ou d’une intervention. Regarder peut sembler banal, mais c’est difficile ».

Les deux hommes de Bâle sont tous deux nés en 1950. Après avoir obtenu leur diplôme d’architecte à l’ETH Zurich, ils ont fondé leur bureau commun à Bâle en 1978. Ils ont reçu une attention internationale avec la conversion de la Tate Gallery of Modern Art à Londres. Parmi les autres bâtiments connus, citons l’Allianz Arena à Munich et le parc St. Jakob à Bâle.

« Les bâtiments sont là pour les gens, et nous voulons comprendre l’environnement dans lequel les gens les utilisent et les perçoivent ».

Herzog et de meuron
VI

Peter Zumthor

L’ébéniste de formation est né à Bâle en 1943. Après sa formation initiale, Peter Zumthor a étudié l’architecture et le design d’intérieur à Bâle, puis l’architecture et le design industriel à New York.

« L’architecture a beaucoup à voir avec la vie. Je crois que tout bon design, tout bon bâtiment a un noyau émotionnel ».

Son style est simple mais toujours aussi frappant. Parmi ses bâtiments les plus connus figurent les thermes de Vals. En 1993, il a également remporté le concours d’architecture pour le mémorial et le centre de documentation nazi topographie de la terreur.

Peter Zumthor
VII

La burbuja honei

Annette Gigon et Mike Guyer

Annette Gigon (1959) et l’Américain Mike Guyer (1958) ont travaillé pendant plusieurs années pour le cabinet d’architecte Herzog & de Meuron après leurs études d’architecture à l’ETH Zurich. En 1987, ils ont fondé ensemble le bureau Gigon/Guyer et travaillent depuis lors sur différents projets.

« Ce qui nous intéresse, c’est de développer une architecture spécifique pour chaque lieu. Nous partons de zéro pour chaque projet et nous essayons de trouver une solution. Parfois il est coloré, parfois retenu, expressif ou même sec ».

Ils sont surtout connus pour les musées qu’ils ont conçus. Il s’agit notamment du musée Kirchner à Davos ou de certaines parties du musée des transports de Lucerne. Mais ils ont également réalisé divers projets résidentiels et immeubles de bureaux. L’une des plus célèbres est la prime Tower de Zurich, qui a été achevée en 2011.

Bernard Tschumi Gigon Guyer
VIII

Et puis, si vous désirez approfondir le sujet, vous trouverez sur le site de Suisse tourisme un inventaire complet de l’architecture contemporaine en Suisse.
LIEN

Suisse tourisme
IX

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. letemps
II. linternaute
III. laprairie
IV. archiobjects
V. cardis
VI. vitra
VII. rolex
VIII. cidadacultura
IX. suissetourisme


Suivez nous sur instagram.
ou

Femmes architectes

Article 14
Femmes architectes

Histoire

Les femmes architectes sont depuis de nombreux siècles, considérées comme praticiennes professionnelles, éducatrices et clientes. Le nombre de femmes dans l’architecture est faible, malgré la reconnaissance en 1857 de l’architecture en tant que métier.Bien que jusqu’à récemment, leurs contributions soient restées largement inaperçues, les femmes ont finalement eu une grande influence sur l’architecture.

femmes architectes suisse
I

Finlande

C’est en Finlande que les femmes ont été pour la première fois, autorisées à entreprendre des études en architecture. Même si elles n’ont initialement reçu que le statut d’étudiantes spéciales.
Signe Hornborg a été la première étudiante de l’histoire. Elle a fréquenté l’Institut polytechnique d’Helsinki à partir du printemps 1888 et a obtenu son diplôme d’architecte en 1890, « par permission spéciale ».
Après la Finlande, plusieurs autres pays européens ont autorisés les femmes à entreprendre des études en architecture.

femmes architectes suisse
II

Emilie Winkelmann

Émilie Winkelmann fut la première femme à diriger un cabinet d’architecte en Allemagne (1875-1951). Elle a étudié l’architecture en tant qu’étudiante invitée. Inscrite comme Student Émil au Collège of Technologie de Hanovre (1902-1908), elle s’est vu refuser un diplôme car les femmes n’y avaient pas le droit, avant 1909. Travaillant au sein de son propre cabinet à Berlin, elle y emploie une quinzaine de personnes et réalise une trentaine de villas avant la première guerre.

femmes architectes suisse
III

homme-femme

Durant la première moitié du 20e siècle, de nombreuses femmes architectes se sont associées à des hommes. Formant souvent des cabinets marri-femme. Depuis les années 1960, on observe une augmentation des inscriptions féminines au sein des écoles d’architecture. les étudiants et les étudiantes s’y rencontrent, créent une affinité et finissent par se marier. De longues heures de travail en commun et une passion partagée ont été décrites comme « la prescription parfaite pour la romance »

femmes architectes suisse mari
IV

Les Contemporaines

Plusieurs femmes architectes ont connu un succès considérable ces dernières années, obtenant une large reconnaissance pour leurs réalisations.

I. En 2004, l’architecte iraquo-britannique Zaha Hadid (1928 -2016) est devenue la première femme à recevoir le prix Pritzker.

II. Norma Merrick Sklarek (1928 -2012) était une architecte afro-américaine qui a beaucoup oeuvré pour les femmes noires dans l’architecture.

III. Kazuyo Sejima (1956) développe une architecture très pure, ascétique, accordant un grand soin du détail, et qui se veut une réinterprétation japonaise de la modernité.

IV. Lina Bo Bardi (1914 -1992), une architecte brésilienne qui privilégia une architecture de la spontanéité, empreinte d’un profond sentiment social. Une architecture conçue comme un organisme adapté à la vie, qui associe l’usage quotidien et l’énergie de ses habitants.

zaha hadid lina bo  bardi
V

En Suisse
SAFA

La Schweizerische Ausstellung für Frauenarbeit, en allemand « exposition suisse du travail des femmes », est une exposition nationale suisse qui prend place en 1928 à Berne et en 1958 à Zurich. La SAFFA est organisée pour faire prendre conscience de l’importance du travail des femmes et de la précarité de la situation des femmes exerçant une profession dans les années d’après-guerre. Les œuvres d’architectes femmes suisses y étaient alors exposées et les ont aidées à sortir de l’ombre.

femmes architectes suisse
VI

La corrala de Pablo

Aujourd’hui

Malgré le nombre équitable entre femmes et hommes architectes formés en Suisse, les femmes sont nettement sous-représentées dans le monde professionnel. En 2008, un workshop organisé par le réseau de la Suisse romande a permis d’identifier trois sortes de freins majeurs rencontrés par les femmes-architectes.L’un contexte dominé par des modèles masculinsII. La difficulté d’accès à des postes à responsabilités et à des mandats importantsIII. La difficulté à concilier carrière et maternité.Les conséquences liées à ces obstacles peuvent engendrer l’abandon de la profession, l’isolement, la perte de confiance en soi, la stagnation des compétences, le découragement.

SIA SUIsse
VII

La burbuja honei

Lux Guyer
la première architecte indépendant

Cette zurichoise est considérée comme l’une des femmes architectes les plus formatrices de Suisse. « Elle a été une pionnière », s’enthousiasme Evelyn Steiner, commissaire de l’exposition. En 1924, Guyer a ouvert son propre bureau d’architectes à la Bahnhofstrasse de Zurich, la première femme de Suisse à le faire.

lux guyer
VIII

Elsa Burkhardt Blum
architecte dans le club des hommes

Elsa Burckhardt-Blum a travaillé comme architecte à partir des années 1930 après avoir effectué un stage. Elle a été l’une des premières femmes à rejoindre l’Association des architectes suisses. Auparavant, ce club était considéré comme un club d’hommes uniquement.

Avec son mari, Burckhardt-Blum a créé divers bâtiments à Küsnacht, Zollikon et Zurich. Au début des années 1950, le couple a construit ensemble le bain de rivière Oberer Letten, une simple construction en béton sans fioritures.

ELSA BURKHARDT BLUM
IX

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. intru
II. wikipedia
III. berliner woche
IV. chroniques architecture
V. igualdad
V. Zaha hadid
V. arqa
V. plataformaarquitectura
VI. wikipedia
VII. SIA
VIII. srf
IX. srf


Suivez nous sur instagram.
ou

Architecture biophilique

Article 13
Architecture biophilique

Le terme

ARCHITECTURE BIOPHILIQUE.
Biophilie vient du grecque « bio » (la vie) et du suffixe « phile » (« qui aime »). Le concept de biophilie, c’est donc l’amour de tout ce qui est vivant.

ARCHITECTURE BIOPHILIQUE plantes design
I

Nature

Dans les années 80, le psychologue américain Edward O. Wilson avance l’idée « l’hypothèse de la biophilie », un besoin spontané, une hypothèse qui tend les êtres humains à se chercher des liens avec la nature ou avec d’autres formes de vie.

ARCHITECTURE BIOPHILIQUE femme espace travail
II

Les principes

Le Terrapin Bright Green établit 14 principes pour décrire la conception biophilique. Celles-ci sont regroupées en trois catégories ;

Nature dans l’Espace
Analogies Naturelles
Nature de l’Espace

ARCHITECTURE BIOPHILIQUE glass house hiroshima
III

Nature dans l’Espace

I. Lien visuel avec la nature
II. Lien non-visuel avec la nature
III. Stimulation sensorielle non rythmique
IV. Variabilité thermique et renouvellement de l’air
V. Présence de l’eau
VI. Lumière dynamique et diffuse
VII. Lien avec les systèmes naturels

hiroshima espace verte plantes
IV

Analogies Naturelles

VIII. Formes et motifs biomorphiques
IX. Lien matériel avec la nature
X. Complexité et ordre

ARCHITECTURE BIOPHILIQUE organique
V

Nature de l’Espace 

XI. Perspective
XII. Refuge
XIII. Mystère
XIV. Risque

la corrala de Pablo sevilla renovation
VI

La corrala de Pablo

Son effet sur l’humain

La biophilie met en avant l’importance du contact avec la nature, dont les bénéfices sont multiples. En effet, la conception biophilique peut réduire le stress, la pression artérielle et le rythme cardiaque, tout en augmentant la productivité, la créativité, la clarté de la pensée et la sensation de bien-être des salariés.

La burbuja honei architecture
VII

La burbuja honei

Aujourd’hui

Aujourd’hui, les villes qui nous entourent ont davantage de béton que de bois ou de végétation. C’est ce qui cause des îlots de chaleur, une augmentation des gaz à effet de serre et une dévégétalisation en milieu urbain. Une grande différence entre la ville et la campagne qui réduit grandement la qualité de vie des citoyens.

ARCHITECTURE BIOPHILIQUE concrete jungle
VIII

Développement

L’architecture biophilique est de plus en plus recherchée. Ce concept intégrant la nature dans l’environnement de l’homme est très tendance en Europe, et ce, depuis quelques années. On dit que cette architecture réconcilie l’être humain avec la nature.

plante arbre intérieur
IX

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. etsy
II. artopex
III. metalocus
IV. metalocus
V. interface
VI. honei.ch
VII. honei.ch
VIII. unplash
IX. twitter


Suivez nous sur instagram.
ou

Le bois aujourd’hui

Article 12
le bois aujourd’hui

Situation actuelle – LE BOIS AUJOURD’HUI

Délaissé au début du 20e siècle au profit de nouveaux matériaux tels que le béton ou l’acier, le bois est un matériau de construction qui retrouve aujourd’hui ses lettres de noblesse. Contrairement à ses qualités esthétiques qui sont largement reconnues, ses qualités techniques et écologiques le sont beaucoup moins.

bois village forêt
I

Écologique

À la différence d’autres matériaux de construction qui requièrent beaucoup d’énergie a la production, seule l’énergie solaire est utilisée pour la croissance des arbres. Ainsi, étant la matière première la plus durable, c’est un matériau prometteur.

bois maison aujourd'hui clt utilisation forêt écologie façade design
II

Entretien des forêts – LE BOIS AUJOURD’HUI

En opposition aux idées préconçues sur la déforestation, la récolte du bois fait partie de l’entretien des forêts. Les propriétaires ne peuvent pas utiliser plus de bois qu’ils n’en cultivent. Il s’agit de préserver des forêts de qualité, en les empêchant ainsi de se dégrader.

clt utilisation forêt écologie suisse
III

La forêt suisse

Chênes, mélèzes, ifs, sapins, épicéas, noyers, hêtres. Du Jura au Plateau en passant par les Alpes et les vallées, les forêts suisses comptent plus de 500 millions d’arbres.

bois maison aujourd'hui clt utilisation forêt écologie montagne neige
IV

Nouvelles lois – LE BOIS AUJOURD’HUI

Depuis 2005, les nouvelles prescriptions de protection incendient autorisé la construction de bâtiments en bois jusqu’à 6 niveaux, lui offrant ainsi de nombreuses utilités ; le bois va en effet à l’encontre des préjugés car il offre une excellente résistance au feu avec une combustion très prévisible. De plus, le bois transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l’acier.

projet étudiant bois suisse nouvelle lois
V

Tamedia Gebäude – Zurich

Shigeru Ban Architects

Tamedia gebäude clt utilisation forêt écologie
VI

Suurstoffi – Rotkreuz

Manetsch Meyer Architekten AG

suurstoffi Rotkreuz  clt utilisation forêt écologie
VII

Sim house

honei architecture
honei.ch/les-maisons-honei

clt maison honei architecture design bois intérieur
VIII

CLT

Le CLT est une innovation décidément intéressante. Il ouvre la porte à des solutions architecturales complètement nouvelles. Le collage des lamelles dans deux directions confère une bonne stabilité́ dimensionnelle aux panneaux. Ils peuvent absorber des charges élevées sur les sols et les murs. Ces caractéristiques facilitent son usinage, son transport et une installation précises sur site.

clt texture bois design futur
VIII

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. unplash
II. unplash
III. unplash
IV. unplash
V. unplash
VI. archdaily
VII. projets.batidoc
VIII. honei.ch
IX.devdiscourse


Suivez nous sur instagram.
ou

Architecture sociale

Article 11
Architecture sociale

Définition

L’architecture sociale est la conception consciente d’un environnement qui encourage une gamme souhaitée de comportements sociaux.

Les « architectes sociaux » cherchent à modifier le comportement humain par le biais de programmes ou d’ateliers soigneusement conçus. L’idée est d’impliquer les membres d’une population pour améliorer certains aspects de leurs propres communautés.

architecture sociale plan croquis
I

Influence

Notre environnement physique peut influencer de manière significative les interactions sociales entre les personnes qui y vivent et y travaillent.
Lors de la conception d’espaces intérieurs, un certain nombre de suggestions sont faites pour aider à soutenir et à encourager les interactions sociales.

architecture sociale plan croquis axo
II

Exemple

On sait que le fait d’avoir de grandes fenêtres dans une pièce, par opposition à l’absence de fenêtres, augmente la notoriété sociale – plus elles sont grandes, mieux c’est.

Le mobilier peut également contribuer à encourager l’interaction sociale si la disposition permet de supprimer les barrières entre les personnes.

fordfoundation new york architecture sociale plan croquis
III

Elemental – Quinta Monroy

L’architecture sociale est un sujet complexe.

Un exemple de projet chilien par Alejandro Aravena nous aide à en illustrer un aspect.

‘’Le gouvernement chilien nous a demandé de résoudre une équation difficile : installer 100 familles qui occupaient illégalement un terrain de 0,5 hectare au centre d’Iquique, une ville du désert chilien, depuis 30 ans. Malgré le coût du terrain, ce que nous voulions éviter, c’était l’éradication de ces familles à la périphérie.
[…]

carte monde iquique
IV

Problématique

Le budget, étant de 7500 dollars par famille, ne nous permet pas d’accueillir tout le monde.

Même si nous utilisions les petits lots des logements sociaux, nous ne pourrions faire tenir que 30 familles sur le terrain.
[…]

elemental architecture sociale plan croquis Chili
V

Que faire ?

‘’La première chose a été de changer notre façon de penser. C’est-à-dire, qu’au lieu de concevoir la meilleure unité possible de 7500 dollars et de la multiplier par 100, nous nous sommes demandé quel était le meilleur bâtiment de 750 000 dollars capables d’accueillir 100 familles et leurs croissances respectives.’’
[…]

architecture sociale plan croquis elemental iquique
VI

Implication

Ce que nous avons fait alors, c’est de faire un bâtiment qui ne possède que le premier et le dernier étage et qui seront construits par les habitants eux-même.

Comme 50 % de la superficie des complexes seront auto-construits, ce bâtiment devait être suffisamment poreux pour que la croissance se fasse à l’intérieur de sa structure. Il s’agit d’encadrer, plutôt que de contrôler la construction spontanée afin d’éviter la détérioration de l’environnement urbain au fil du temps. Ainsi, nous facilitons le processus d’expansion pour chaque famille.
[…]

elemental iquique projet social
VII

Espaces sociaux

Ensuite, nous avons décidé d’introduire entre l’espace public des rues et des passages et l’espace privé, de chaque maison, l’espace collectif : une propriété commune mais d’accès restreint, qui permet de donner place aux réseaux sociaux, mécanisme clé pour la réussite des environnements fragiles.

VIII

En bref

Vue que seulement 50% de la maison sera construit dans un premier temps, la question pertinente est de savoir quelle moitié est faite. Nous choisissons de prendre en charge la moitié de ce qu’une famille n’aura jamais les moyens de réaliser.

C’est ainsi que nous espérons contribuer, avec des outils architecturaux, à une question non architecturale : comment vaincre la pauvreté.’’

Traduction de citation de Alejandro Aravena

architecture sociale plan croquis iquique
VIII

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. futurearchitectureplatform
II. inconnu
III. induced.info
IV. inconnu
V. inhabitat.com
VI. plataformaarquitectura
VII. plataformaarquitectura
VIII. plataformaarquitectura
IX.plataformaarquitectura


Suivez nous sur instagram.
ou

Dear Architects, I am sick of your shit.

Article 10
Dear Architects, I am sick of your shit.
-une lettre ouverte d’Annie Choi

« À l’époque, j’avais un ami, étudiant en architecture pour je présume, devenir architecte.

futur architecte annie choi dear architects I am sick of your shit
I

Cet ami m’a présenté à d’autres amis qui étudiaient également l’architecture. Puis ses amis ont eu d’autres amis qui étaient des architectes – de vrais architectes faisant de la vraie architecture comme la conception d’appartements de luxe qui ressemblent beaucoup à des godes en verre. Et ces vrais architectes connaissaient d’autres vrais architectes et maintenant les seules personnes que je connais sont des architectes. Et ils conçoivent tous des godes en verre dans lesquelles je ne travaillerai ou n’habiterai jamais et qui ne sers qu’à obstruer ma vue sur le New Jersey.

annie choi dear architects I am sick of your shit tour verre
II

Ne vous méprenez pas, les architectes. Je vous aime en tant que personne. Je vous trouve sympathiques, vous sentez bon la plupart du temps, et j’aime vos lunettes. Vous avez des cheveux de fou, et si vous avez de la chance, la plupart sont sur votre tête. Mais l’architecture ne m’intéresse pas. C’est vrai. Ce qui m’intéresse ce sont :

❤ les burritos
❤ les hérissons
❤ le café

Comme vous pouvez le constater, l’architecture ne figure pas sur la liste. Je pense que l’architecture se situe entre la mycose des ongles d’orteils et la coloscopie invasive dans la liste des choses qui m’intéressent.

annie choi dear architects I am sick of your shit lunette architecte
III

Peut-être que si vous ne m’en parliez pas autant, je serais plus intéressée. Quand vous me montrez un cylindre de verre et que vous dites fièrement «Hé, mon bureau a conçu ça », je glousse et je me dis que ça ressemble à un bang. Vous tournez la tête de dégoût et de honte. Vous pensez que, de toute évidence, elle ne comprend pas. Qu’est-ce qu’elle sait ? Elle est juste un écrivain. Elle n’est pas architecte. Elle respecte les voyelles, pas les bites de verre. Et puis vous vous dites que je suis en train de concevoir un centre de vie, et je vous demande ce que c’est, et vous me dites que c’est un endroit qui offre des biens et des services et des possibilités de vente au détail et je dis que vous voulez dire comme un centre commercial et vous dites non. Il s’agit d’un centre de vie. Je dis que cela ressemble à un centre commercial. Je suis de la vallée mec. Je connais les centres commerciaux.

annie choi dear architects I am sick of your shit centre commerciale
IV


Architectes, je ne vais pas mentir, vous me troublez. Vous travaillez soixante, quatre-vingts heures par semaine et pourtant vous êtes toujours pauvres. Pourquoi ne m’offrez-vous pas un verre ? Où est votre richesse ? Vous l’avez peut-être dépensée en merlot. Peut-être que vous l’avez dépensé en putes et en pipes. Je ne peux pas en être sûr. C’est un mystère. Je laisse aux scientifiques le soin de le découvrir.

Les architectes aiment discuter de la quantité de sommeil qu’ils ont obtenue. L’un d’eux dira qu’il est resté à l’atelier jusqu’à cinq heures du matin, pour revenir deux heures plus tard. Puis un autre dira : « Oh, ce n’est rien ». Je n’ai pas dormi depuis une semaine. Et puis un autre dira, devinez quoi, je n’ai jamais dormi. Mes chers architectes, la mesure de vos efforts et de vos réalisations n’est pas liée au nombre d’heures pendant lesquelles vous n’avez pas dormi. Avez-vous entendu parler de Rem Koolhaas ? C’est un architecte célèbre. Je le sais parce que vous me dites que c’est un architecte célèbre. J’ai entendu dire que Rem Koolhaas dormait toujours. Il dort, je suppose, en ce moment même. Et j’ai entendu dire qu’il faisait des trucs de merde. Et j’ai aussi entendu dire que, dans un mouvement étonnant, il construit un bâtiment qui ne ressemble pas à une bite en verre, mais à un vagin en béton. Quand on dort plus, on a un vagin. Vous pouvez tous prendre une leçon de Rem Koolhaas.

annie choi dear architects I am sick of your shit nuit table
V

La vie est dure pour moi, comprenez-moi bien. Les architectes sont une partie importante de mon existence. Ils m’appellent à onze heures du soir et me disent qu’ils viennent de terminer leur travail, est-ce que j’ai faim ? Écoutez, il est pratiquement minuit. J’ai mangé il y a des heures. Il y a si longtemps que j’ai de nouveau faim. Alors oui, je vais y aller. Ensuite, j’irai et il y aura d’autres architectes qui parleront des raccourcis d’Autocad et de quelque chose sur les panneaux solaires et vous pouvez croire que c’est tout ce que j’ai fait aujourd’hui, quelle galère. Je regarde autour de la table les pauvres, fatigués et affamés, et je me dis qu’il ne me reste qu’une balle dans le pistolet. Qui vais-je choisir ?

annie choi dear architects I am sick of your shit travail
VI

J’ai un ami qui est médecin. Il me donne des médicaments. Je les apprécie. J’ai un ami qui est avocat. Il m’a aidé à poursuivre mon propriétaire. Mes amis architectes ne m’ont rien donné. Pas de médicaments, pas de conseils médicaux, et ils ne savent pas comment épeler ‘subpoena’. Un ami architecte a découvert que mon appartement avait une superficie de 87 mètres carrés. C’était bien. Merci pour ça.

annie choi dear architects I am sick of your shit croquis
VII

Je suppose qu’on peut se demander ce que quelqu’un comme moi apporte à des architectes comme vous. J’apporte de la joie. Je crie aux architectes quand ils commencent à parler d’architecture. Je les oblige à discuter de sujets beaucoup plus intéressants, comme les œufs de dinde. Pourquoi mangeons-nous des œufs de poule, mais pas des œufs de dinde ? Ils sont plus gros. Et les gens aiment vraiment la dinde. Vous voyez . Je n’ai pas peur de poser les questions difficiles.

annie choi dear architects I am sick of your shit
VIII

Alors, chers architectes, je vais rester dans le coin, pour un petit moment seulement. J’espère qu’un jour, certains d’entre vous deviendront médecins et avocats ou qu’ils comprendront mes impôts. Et nous rirons des jours où vous avez passé toute la soirée à parler d’un Européen que vous n’avez jamais rencontré et qui a conçu un bâtiment que vous ne verrez jamais parce que vous êtes trop occupés à travailler sur quelque chose qui ne sera jamais construit. Mais même si ce jour n’arrive pas, appelez-moi quand même, je suis libre. »

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments distingués,

Annie Choi

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
HONEI.CH/CONTACT

I. unplash
II. unplash
III. unplash
IV. unplash
V. unplash
VI. unplash
VII. unplash
VIII. powerhousearena.com